Comprendre son premier parcours de golf: les points essentiels à retenir

Il y a beaucoup de gens qui se lancent dans le golf, mais n’essaient pas vraiment de comprendre les règles ou les termes de golf utilisés. Avant même de choisir les  pour son premier parcours de golf, il est bon de comprendre au moins les règles de base.

Le terrain de golf

Le but est de faire entrer le ballon dans le trou en aussi peu de coups que possibles. Un parcours de golf (du tee au green) de taille normale, varie de 5 000 à 7 500 mètres de long. Un terrain de golf aura généralement 9 ou 18 trous qui sont numérotés et doivent être joués dans l’ordre.

Un trou de golf commence toujours à l’aire de départ et se termine au green. Entre les deux se trouve le fairway. En dehors de ces zones se trouve le rough où les limites sont marquées par des piquets blanc. Les zones à risque, limitées par des piquets rouges, peuvent également apparaître sur n’importe quel trou. Ces zones peuvent être de petits étangs, des dunes, des fosses (bunkers de sable), zones à végétation épaisse ou même des zones boisées.

Comment compter les scores ?

La mesure du score que nous obtenons en jouant au golf est l’expression de la qualité de nos performances et suit un mécanisme assez simple qui vous permet de comparer le score de joueurs de capacités très différentes.

Le « pair » pour un terrain de golf est le nombre de coups qu’un golfeur devrait avoir besoin pour terminer le jeu. Généralement 69 à 74, les par-70, par-71 et par-72 étant les plus courants pour un expert sur un parcours de 18 trous. Les golfeurs « réguliers » peuvent avoir besoin de 90, 100, 110, 120 coups ou plus pour terminer un parcours de golf.

Le handicap est un nombre arrondi à la première décimale (par exemple 14,5) qui est attribué à chaque joueur en fonction de son niveau de jeu.

Chaque terrain de golf est équipé d’une table de conversion EGA, qui transforme le handicap exact d’un joueur en un nombre arrondi à l’unité qui est définie comme un handicap de jeu (Ex : le handicap exact 14,5 devient le handicap de jeu 16).

Les règles de base à suivre

Pour vous lancer du bon pied, la liste suivante comprend les règles les plus élémentaires que vous devrez connaître avant votre premier parcours de golf.

Un seul essai : il n’y a pas de seconde chance au golf. Chaque coup compte, donc si vous frappez la balle, elle devrait être reflétée sur le tableau de bord. Le terme « mulligan » est utilisé en référence à un deuxième essai sur un coup particulier, mais c’est un terme qui n’apparaît nulle part dans les règles du jeu et n’est utilisé qu’occasionnellement dans les parties de golf informelles et amicales.

Touchez la balle sur le green et nulle part ailleurs : à moins que votre balle ne repose sur le green, vous ne devriez pas la toucher. Même si votre balle est posée dans de l’herbe profonde, vous n’êtes pas autorisé à la déplacer vers un meilleur endroit.

Votre club ne devrait pas toucher le sable : si votre balle s’arrête dans un piège à sable, vous n’êtes pas autorisé à toucher le sable avec le club.

Jouez votre propre balle : c’est également une pénalité de frapper la balle d’un autre joueur, alors faites très attention et identifiez votre balle avant de la frapper.

Félicitations, vous avez fini le trou numéro 1 ! Mais quel joueur va commencer le trou n°2 ? C’est très simple, l’honneur va au gagnant du trou précédent.

Les Etats-Unis sont-ils considérés comme champions du monde de golf ?
Qui sont les meilleurs joueurs de golf français ?